Tous les articles par AdminEkla

Cérémonie des Vœux 2015

 

VŒUX D’EKLA ET DU COLLEGE DES ECOLES DU CAMPUS

27 janvier 2015

Pimagic-super-photo

 

Monsieur Le Président de Rennes Métropole,

Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents de Rennes Métropole,

Monsieur le Maire de Bruz, ses adjoints,

Monsieur le Président de la CCI, Cher Emmanuel,

Monsieur le représentant du Conseil Général, Cher Andréa

Monsieur le Président de Rennes Atalante, Cher Claude,

Monsieur le Directeur de Rennes Atalante, Cher Yann-Yves,

Madame La Présidente du Collège des Ecoles du Campus de Ker Lann, Chère Marie-Dominique,

Monsieur Le Président d’honneur du Collège des Ecoles du Campus de Ker Lann, Cher Alain,

Madame la Présidente de l’ADEK Association des Etudiants de Ker Lann, Chère Cécile,

 

Chers amis, chers tous,

Je tiens tout d’abord à vous remercier pour votre présence ce soir en ce cœur de Ker Lann pour la présentation des vœux des associations, rendez- vous désormais inscrits dans les agendas de la métropole.

Nous sommes heureux de vous les présenter : ils sont sincères et chaleureux.

Voici deux ans que l’association EKLA (Entreprendre à Ker Lann Atalante) a été constituée. Avec le bureau, nous avons impulsé une dynamique qui reflète l’état d’esprit des entrepreneurs de ce territoire du sud de la métropole et avons atteint une partie des objectifs fixés pour améliorer le cadre de vie de nos salariés, des étudiants et des enseignants présents sur ce campus avec le concours du Collège des Ecoles de Ker Lann et de l’ADEK.

Avant de revenir sur nos réalisations, je tenais à exprimer ma reconnaissance envers l’ensemble des élus qui ont soutenu nos efforts, particulièrement sur l’année écoulée.

Tout d’abord, mes premiers remerciements vont à Emmanuel Couet, qui nous a reçues, Marie-Dominique de Cayeux et moi-même,  pour nous entendre sur les orientations thématiques possibles à donner à Ker Lann. J’y reviendrai.

Merci aux vice-présidents et aux services de Rennes Métropole pour leur soutien dans l’élaboration de nos projets. C’est particulièrement appréciable, tout comme l’écoute appuyée de la mairie de Bruz par la voix de son Maire et de ses adjoints qui savent être le bon relai auprès des acteurs incontournables. Auguste Louapre et Vincent Saulnier sont, à l’heure où je vous parle, chez le Préfet et ils nous rejoindrons sous peu.

Je n’oublie pas le Conseil Général qui a travers la SADIV mais surtout d’IDEA 35 a accepté de nous accompagner sur de nombreux sujets.

Enfin, merci à la CCI pour l’aide permanente, à son Président, Emmanuel Thaunier, qui est, je le rappelle, le parrain de notre association, à Bertrand Gervais, son directeur ainsi qu’à ses équipes, toutes très actives pour nous associer aux différents événements thématiques organisés : de la FrenchTech à BMA, en passant par EcoOrigin et Novincie et sans oublier la puissance du travail d’Anne-Claude Millet, tête de pont de l’animation des réseaux.

Je vous le disais, les réalisations ont été importantes en 2014.

Pour ne lister que les principales et sans être trop longue, je veux vous rappeler que la première Conférence sur l’Economie Circulaire a été organisée le 16 octobre dernier à l’EME, en collaboration étroite avec les protagonistes suivants : Novincie, EcoOrigin, la Jeune Chambre Economique, l’Ecole des Métiers de l’Environnement et bien sûr la commission mixte d’EKLA et du Collège des Ecoles. Ce cycle de conférences amorcé fait écho aux travaux préparatoires portés par la Commission Lévy en vue de la grande conférence sur le climat qui aura lieu à Paris en fin d’année et que notre Président de la République porte haut et fort au niveau international.

C’est l’illustration du volet développement durable qui reflète l’une des thématiques du campus tout comme l’action que nous avons menée avec le Conseil Régional en nous associant à l’appel à projet national « Zéro Déchet », mais je laisserai la parole sur ce sujet à Marie-Dominique qui a davantage de légitimité pour vous exposer ce dossier.

Pour la partie innovation, deuxième grande thématique du campus, qui, je le rappelle est l’un des sites de Rennes Atalante, outre les écoles (comme l’IMIE pour ne citer qu’elle) et les entreprises (je nommerai Taz Tag, Saltel Industries, Striker mais aussi Biomérieux) qui sont sur ce secteur d’activité, nous avons voulu participer aux enjeux de la métropole. En effet, la création de l’accélérateur des services innovants, #Le Bureau, a été un véritable booster sur le plan de la notoriété de Ker Lann qui a pu ainsi s’inscrire comme acteur contributeur à la labellisation FrenchTech de Rennes Métropole. Tout en participant activement aux différents travaux, nous avons su nous démarquer et apporter une offre complémentaire aux accélérateurs, incubateurs, et nurseries existants ou en création.

Les services étant un sujet transverse à tous les secteurs d’activité présents dans notre écosystème, il nous paraissait pertinent de traiter de ce thème, qui plus est, lorsque nous savons que la révolution industrielle et la transformation des usages vont impacter l’ensemble des métiers.

Toutes les études montrent, d’ailleurs, que l’employabilité et l’évolution des organisations passeront par l’anticipation de l’intégration des outils numériques dans toutes les structures. Aussi, à l’heure où les enjeux sur le chômage sont particulièrement forts, où il faut absolument éviter que les ruptures technologiques impactent négativement l’emploi mais favorisent plutôt la création de nouveaux métiers, il faut pouvoir accompagner efficacement les initiatives et les créations d’entreprises qui faciliterons le développement de la digitalisation des usages et que nous accueillerons dans cet accélérateur.

Lancé en ce début d’année, #Le bureau est porté par un collectif de professionnels et d’entrepreneurs bien connus : Maryline Souty, Bernard Lamon, David Leray, Emmanuel Thaunier, Jocelyn Denis et moi-même.

Nous avons la chance d’avoir reçu un avis très favorable pour pouvoir installer cet accélérateur à la Maison du Campus et espérons que les institutions s’approprieront cette initiative, car ce n’est que collectivement que nous y parviendrons. Je dois ajouter que pour les écoles, c’est une richesse d’avoir sur leur site, un tel outil à proposer en prolongement de leurs formations d’excellent niveau. Elles mesurent, elles aussi, à sa juste valeur, cet enjeu, pour en faire un levier d’attractivité et de performance pour les étudiants entrant dans la vie active ou ceux qui sont en reconversion professionnelle.

Enfin, la synthèse du développement durable et de l’innovation se concrétise dans cette notion de SmartCampus, nouveau projet initié par Rennes Métropole dont le site de Ker Lann sera l’écrin. Avec les collectivités, Schneider Electric et ERDF portent ces smartgrids orchestrés par EcoOrigin.

Sans parler des enjeux internationaux qui se jouent ici, avec la proximité de l’aéroport de Saint-Jacques, nous ne pouvons ignorer que le campus sera l’un des prolongements géographiques d’EuroRennes, grand projet d’urbanisme de la métropole, en lien avec l’arrivée de la LGV en 2017. Nous maintenons donc, avec Marie-Dominique, une relation étroite avec la direction régionale de la SNCF afin que le cadencement des TER soit considérablement augmenté pour une mobilité optimisée.

Vous le constatez donc les initiatives sont nombreuses, elles illustrent l’enjeu territorial de Ker Lann dans la Métropole et dans la région bretonne, en étant l’une des portes de cette Bretagne, belle, prospère et ouverte sur le monde qui nous est si chère (pour reprendre le leitmotiv du Ministre Le Drian).

Enfin, et j’en terminerai là, le projet de crèche annoncé il y a un an, verra le jour dans quelques mois, rue Maupertuis : l’opérateur est la société Babilou qui compte offrir 20 places aux salariés des entreprises de Bruz.

Nous avons également choisi d’accueillir Les Conciergeries Rennaises pour rendre tous les services de proximité. Monsieur Eludut se tient à la disposition de tous pour présenter son offre.

Deux food trucks viennent compléter l’offre de restauration qui reste encore insuffisante à ce jour sur Ker Lann.

Tous les projets, toutes les initiatives, toutes les réalisations n’auraient jamais pu voir le jour sans le concours permanent des membres du bureau d’EKLA mais également par toutes les actions menées par les bénévoles de toutes les associations de Ker Lann. J’en profite pour les remercier personnellement.

Pour conclure, je ne puis passer sous silence ma grande complicité avec Marie-Dominique, la Présidente du Collège des Ecoles avec laquelle nous travaillons main dans la main. Nos objectifs ont la même direction. Ensemble, à l’heure où la Fraternité prend un sens particulier en ce début d’année, je ne puis que me réjouir du travail collaboratif qui nous permet de nous inscrire dans des projets encore plus ambitieux pour 2015. A travers la constitution d’un GIE que nous avons appelé Ker Lann Développement, nous allons répondre conjointement à des appels à projets, solliciter des travaux qui valoriseront notre territoire et, par conséquent, nos structures et organisations respectives.

Merci Marie-Dominique pour le plaisir que j’ai de travailler avec toi, merci à Alain de t’avoir transmis le flambeau l’année dernière et merci à tous pour votre attention, pour votre présence et bonne année 2015, en mon nom mais également au nom de tous les membres et adhérents d’EKLA.

Pimagic-super-photo (1)